implants mammaires Tunisie
implants mammaires Tunisie

Augmentation mammaire est l’une des procédures de chirurgie plastique les plus réalisées aujourd’hui. Cette technique était spécialement conçue pour augmenter la taille des seins pour qu’il soit en harmonie avec les proportions de corps. Les femmes qui cherchent des seins plus sexy ont souvent recours à ce genre de procédure.

Mieux découvrir la chirurgie du sein :

Augmentation mammaireLes candidates idéales pour une augmentation mammaire doivent être en bonne santé physique et qui souhaitent modifier la taille des seins, avec le recours à cette procédure qui est également en mesure d’améliorer l’asymétrie des seins.

La chirurgie mammaire est ce type de procédés chirurgicaux qui peuvent également être utilisés après une mastectomie ainsi que pour corriger d’autres malformations mammaires à la naissance ou causés par une blessure ou une maladie.

Les étapes d’une procédure d’augmentation mammaire :

Tout d’abord, après avoir effectué le type d’anesthésie que le médecin anesthésiste avait choisi pour vous, le chirurgien commence par faire une incision. Il y a un certain nombre d’options de placement d’incision possibles. Certaines femmes demandent qu’elles soient placées dans le pli sous le sein), d’autres choisissent une incision Trans axillaire (dans l’aisselle) ou des incisions péri-aréolaire (autour de l’aréole).

Les implants seront alors placés à travers l’incision et leur choix se fait en fonction de la taille des seins et du désir de la patiente entre des implants remplis de solution saline ou de silicone, ainsi que la taille choisie, la forme et la texture de l’implant. Les implants salins sont remplis d’une solution d’eau salée, tandis que les implants en silicone sont remplis d’un gel élastique. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients et la décision dépend tout simplement de la patiente. L’emplacement des implants sera soit sous le muscle pectoral ou sur le muscle pectoral, derrière le tissu mammaire.

Les résultats seront visibles après quelques mois de l’intervention après la disparition des gonflements et des gênes.