Augmentation mammaire en Tunisie
Augmentation mammaire

Avoir un volume développé des seins n’est pas toujours un facteur de beauté chez la femme. Certaines d’entre elles souffrent, voire même sont complexées de la générosité excessive de leurs poitrines.
La réduction mammaire, une chirurgie mammaire en plein essor, s’avère la solution qui permet d’ajuster la taille des seins en harmonie avec la silhouette de la patiente.57a76f8aa6624

Réduction mammaire : les problèmes causés par un volume développé des seins :
Des seins hypertrophiques sont des seins tombants, relâchés ou trop volumineux qui leur taille dépasse la normale.
De nombreuses femmes sont traumatisées de leurs poitrines, elles ne peuvent plus porter leurs décolletés les plus séduisants, ni pratiquer librement du sport. L’hypertrophie mammaire cause alors des problèmes vestimentaires, vitales, et même psychologiques.
La réduction mammaire propose alors une alternative sécurisée et garantie permettant de rétablir un volume adéquat des seins et en harmonie avec le corps.

Réduction mammaire : technique de liposuccion :
Si la poitrine semble hypertrophique et tombante, cela peut être causé par un excès de graisse.
Le chirurgien qui prendra votre cas en charge vous expliquera le déroulement de l’interventions et essaiera durant les premières séances d’étudier votre cas à travers l’examen clinique passé.
L’hypertrophie mammaire peut être évidemment traitée par liposuccion.
Cette technique permet, comme pour toute les autres zones du corps, de détruire d’une manière définitive les cellules adipeuses. Dans le cas des seins, la peau sera redrapée aussi, l’aréole repositionnée et la symétrique des seins vérifiée.
Le lifting des seins peut être aussi associé pour redraper l’ensemble cutané et remettre en tension le muscle mammaire pour une poitrine encore plus ferme et séduisante.

Réduction mammaire : Les résultats :
Les suites opératoires d’une réduction mammaire n’est pas très compliquée. La patiente sera menée à porter un soutien-gorge médical de contention et ce, durant les 2 à 3 premières semaines postopératoires. Une fois la forme est maintenue et l’œdème disparu, le résultat de la réduction mammaire est plus apprécié.
Il faut aussi noter que les cicatrices sont dissimulées derrière le sein, ce qui les rendent quasiment invisibles.

333

SHARE
Previous articleChirurgie dentaire
Next articleliposculpture ?